En parcourant les Archives Départementales de l'Aisne, nous avons trouvé cet avis du Conseil Municipal d'avril 1914

 

Demande de train spécial pour Montmirail le Lundi

L'An mil neuf cent quatorze, le dix neuf avril à deux heures du soir, le Conseil Municipal de la Commune de Pargny-la-Dhuys s'est réuni à la salle de la mairie, sous la présidence de M. Thibault, maire

Présents: M.M. Thibault, Goret, Cosson, Motte, Maricot, Huet, Goujon,Gortelet  (certains noms sont difficiles à lire)

Absents: M.M. Poné, Remiot

Monsieur le Maire expose qu'à plusieurs reprises, il lui a été représenté les  inconvénients qu'offre le lundi pour les agriculteurs et commercants de la région l'arrivée trop tardive en gare de Montmirail le train qui passe à Pargny-la-Dhuys à 10h23 du matin. En effet lorsque ce train arive à Montmirail, le marché est presque terminé et les fermières n'écoulent que difficilement les produits qu'elles apportent, d'autre part, les acheteurs ne trouvent plus les choses utiles à la consommation. En même temps qu'un dommage au point de vue commercial, c'est un ennui tres grand que doivent supporter les habitants des communes qui ont des relations avec Montmirail.

Pour ces raisons, le Conseil Municipal émet le voeu que la Compagnie des Chemins de Fer de l'Est mette en marche le lundi, jour de marché à Montmirail, un train spécial qui se croiserait à Condé en Brie avec le train descendant à 8h57 du matin ce qui procurerait un avantage immense aux poplutaions desservies par la ligne de Château-Thierry Montmirail.

Fait et délibéré en séance les jour mois et an que dessus

Suivent les signatures